Communiqué de PEPS-Culture: fermeture des librairies, organisons la résistance!

            En considérant le livre comme une denrée « non essentielle », le gouvernement Macron a proféré une insulte à tous les acteurs qui en vivent : auteurs/autrices, éditeurs/éditrices, distributeurs, libraires, lectrices et lecteurs. Il vient de braquer sur les plus fragiles de la chaîne du livre une kalachnikov législative qui fera plus de victimes que le déconfinement. Des centaines de livres, parus ou à paraître, sont morts, des librairies et des maisons d’édition ferment déjà.       

On sait que dans d’autres pays tout aussi touchés que le nôtre, comme la Belgique, c’est la mesure contraire qui a été choisie.

Cette décision vise donc bien à éteindre la réflexion, l’esprit, la culture elle même, que ce gouvernement voit d’abord comme une source de contestation. Elle n’a rien à voir avec une mesure sanitaire : qui peut croire en effet qu’il puisse naître un cluster dans une librairie, dès lors que l’on ne croit pas qu’il puisse en naître dans un supermarché ? Après avoir cadenassé la France dans un Etat policier, ce sont aujourd’hui les voix qu’il faut faire taire, les oreilles qu’il faut occulter, les plumes qu’il faut briser.

Nous appelons donc à la résistance à cette mesure infamante. Nous demandons à tous les libraires du pays de rouvrir leur établissement, de refuser de régler les amendes qui leur seront infligées, et de porter un recours collectif en justice, tant en France que devant la Cour de justice européenne. Cet abus de pouvoir est si manifeste qu’il ne saurait qu’être rejeté. Au moment où nos soignants sont à leur poste, chacun doit être au sien, en restreignant le nombre de visiteurs et de visiteuses et en respectant les gestes-barrière, ce qui est parfaitement possible dans une librairie, comme cela l’a été lorsqu’elles étaient ouvertes. Nous soutenons aussi les 2 500 libraires indépendants qui ont créé Lalibrairie.com pour contrer Amazon, seul bénéficiaire de cette fermeture.

Dès aujourd’hui, nous appelons la chaîne du livre au complet, y compris les lecteurs et lectrices sur les réseaux sociaux et dans la presse, à soutenir cette action de salubrité publique.

#YvesFrémion, écrivain

(texte soutenu par PEPS-Culture et le Syndicat des Ecrivains de langue française).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :